CV : 5 Erreurs à Absolument Eviter Pour Décrocher Un Entretien

CV : 5 Erreurs à Absolument Eviter Pour Décrocher Un Entretien
1 mai 2016 Le Bon Profil
CV : 5 Erreurs à Absolument Eviter Pour Décrocher Un Entretien

Vous avez des difficultés à vous démarquer des autres candidats ? Evitez ces 5 erreurs pour décrocher un entretien d’embauche.

Avec l’augmentation des offres d’emplois exigeant des compétences similaires, les CV finissent souvent par se ressembler, ce qui rend le processus d’embauche plus difficile (et plus agaçant) pour les recruteurs et il est donc bien plus complexe pour vous de décrocher un entretien. Et l’une des principales raisons vient simplement du fait que les CV contiennent les mêmes et bonnes vieilles phrases “bateau”.

Egalement, n’oubliez pas que les recruteurs passent seulement 10 secondes en moyenne devant chaque CV.

Pour vous aider à ne pas tomber dans ces clichés, voici cinq phrases, que vous devriez clairement mettre de côté quand vous rédigerez votre CV ou votre lettre de motivation.

1. “Même si je n’ai que peu d’expérience dans…”

Les recruteurs ne sont pas attirés par les candidats qui s’excusent constamment.
Non seulement cela montre un manque de confiance en vos capacités, mais cela souligne également vos lacunes alors que vous devriez vous concentrer sur les compétences que vous avez et maîtrisez.

S’il s’agit d’une compétence ou d’une qualification qui est essentielle pour l’offre d’emploi à laquelle vous postulez, vos excuses ne convaincront pas l’employeur à vous rappeler. Et enfin, si cette qualification n’est pas indispensable, pourquoi donc la mentionner ?

Quoiqu’il en soit, vous avez peu de chances d’obtenir un retour positif si vous admettez ne pas avoir certaines qualifications. En fait, si vous doutez, l’employeur va probablement douter de vous également.

N’oubliez pas : pensez à ce que vous pouvez offrir, et non pas à ce que vous ne pouvez pas apporter.

Ce que vous devez faire : concentrez-vous sur les compétences et les expériences qui font de vous un excellent candidat, et dirigez l’attention du recruteur sur celles-ci. Soyez positif, confiant et sûr de vos capacités – dès lors, les recruteurs le seront également.

 2. “Je suis multitâche”

Soyons francs : être multitâche est important pour à peu près tous les jobs.
Malheureusement, ceci nous a amené à trouver cette phrase dans beaucoup de CV, et qu’elle a perdu presque toute signification auprès des employeurs.

Mentionner simplement que vous êtes multitâche ne fournit que très peu, voire pas du tout de valeur aux yeux des recruteurs. Mettez donc ceci de côté.

Pensez plutôt à mettre en avant des exemples de situations où vous avez pu mettre en pratique plusieurs de vos compétences à l’unisson, et comment elles ont été utilisées au profit de l’entreprise. Finalement, c’est simplement une question de comment le dire.

Ce que vous devez faire : parlez de missions qui puissent mettre en avant votre capacité à être multitâche, et utilisez-les pour quantifier vos affirmations (par exemple, comment vous avez géré vos différentes tâches, dans un même laps de temps pour accomplir et mener à bien votre projet – et quel était ce projet).

De cette façon, vous évitez la phrase cliché que presque tout le monde a dans son CV, et vous la remplacez par un exemple concret qui rend votre CV unique.

3. “J’ai le sens du travail en équipe, mais je sais également être autonome”

Encore une fois, la plupart des gens savent travailler en équipe et seul.

Néanmoins, le vrai problème avec cette phrase n’est pas qu’elle utilisée à outrance, mais qu’elle ne montre pas grand chose.

Pour un recruteur, dire que vous avez l’esprit d’équipe, qui travaille également en autonomie ressemble simplement à quelqu’un qui essaye de couvrir ses arrières, car il se pourrait que l’une des options est nécessaire pour décrocher le job. En fait, c’est comme si vous étiez assis entre deux chaises.

Donc, au lieu d’énoncer les deux options, pourquoi ne pas se focaliser sur la plus importante et nécessaire pour le job souhaité ? Si vous allez devoir travailler en équipe, alors concentrez-vous dessus. Et si l’emploi implique d’être indépendant, appuyez uniquement cette option.

Facile.

Ce que vous devez faire : pour éviter que les recruteurs fassent le tri sur ce point, dites-en plus. Mettez en avant des moments où vous avez dû faire jouer votre esprit d’équipe ou au contraire, avez dû réaliser des missions en totale autonomie. Cela aura un bien meilleur impact qu’un phrase générique, et vous permettra de détailler davantage vos compétences.

4. “Je suis un perfectionniste”

Que vous utilisiez cette phrase telle quelle, ou combinée avec d’autres formulations plus ennuyantes comme “ma plus grande faiblesse est…”, ces éléments n’ont simplement pas leurs places dans votre CV.

Même si vous êtes naturellement perfectionniste, cette soi-disante qualité abrite souvent : “Je suis très pointilleux sur les détails qui ont peu d’importance.”

En réalité, rien n’est parfait – surtout dans un environnement professionnel. Si un employeur remarque votre obsession pour la perfection dans votre CV,  il se demandera quelle sera votre réaction quand tout ne se déroulera pas comme prévu pendant vos différentes missions.

En quelques mots, il n’y a pas vraiment de bénéfices à mettre en avant cette qualité dans votre CV.

Ce que vous devez faire : Soyez honnête. Si vous donnez à vos employeurs assez d’informations à propos de vos compétences, accomplissements, et expériences, ils seront capables de se faire leur propre opinion sur qui vous êtes. Et ne mettez plus jamais en avant vos faiblesses dans votre CV. Gardez ça pour votre entretien…

 5. “Je suis très sociable”

Bien que cette qualité soit très importante pour un grand nombre de jobs (particulièrement la vente ou le commerce), c’est une mauvaise idée de l’inclure dans votre CV.

Comme pour les autres clichés cités ci-dessus, ca n’a pas beaucoup de sens.

La plupart des gens ne sont-ils pas capables de parler à d’autres personnes ? Au moins dans un certaine mesure ?

En outre, il est fort probable que le recruteur ou manager qui recevront votre CV n’aiment pas cette phrase. Donc non seulement vous utiliserez une phrase sur-utilisée, mais vous risquerez aussi de réduire grandement vos chances en agaçant les recruteurs.

Ce que vous devez faire : N’ayez pas peur de mettre en avant vos “compétences sociales”, mais affichez les de façon à ce qu’elles décrivent vos compétences en communication, en relation client, en vente, etc. Utilisez des exemples concrets de situations vécues auparavant. De bonnes relations avec vos collègues et vos employeurs joueront toujours en votre faveur.